Dylan Le Moller, représentant E-Sport du VOC

Âgé de 22 ans, Dylan Le Moller est un joueur FIFA et manager de sa propre structure. Espoir breton de FIFA sur PS4 depuis plusieurs années, Dylan Le Moller déjà très expérimenté a déjà fait ses preuves au niveau régional et compte bien s’imposer au niveau national. Aujourd’hui, le VOC se lance dans le domaine du E-Sport, et sera représenté par le jeune breton.

1)- Bonjour Dylan, peux-tu te présenter s’il te plaît ?

« Je m’appelle Dylan Le Moller et j’ai 22 ans. Je suis originaire du Morbihan, de la commune de Brech plus exactement. Concernant le E-Sport, cela fait maintenant sept ou huit ans que je joue à FIFA. J’y joue en compétition depuis trois-quatre ans. Et l’an dernier, j’ai monté une équipe dont je suis le manager. »

2)- Le E-Sport se développe de plus en plus de nos jours, peux-tu nous expliquer en quoi cela consiste exactement ? 

« Le E-Sport consiste à jouer en ligne à des jeux vidéo de manière compétitive et structurée. Le E-Sport est un domaine qui se construit sur de nombreux jeux (FIFA, Call of Duty, Fortnite…). Depuis quelques années, le E-Sport évolue, se développe et se structure de plus en plus notamment dans son organisation et ses compétitions. Réunissant à la fois les fans de jeux vidéo et de sport, de nombreux joueurs participent aux différentes compétitions organisées tandis que d’autres préfèrent les suivre sur les réseaux sociaux ou sur des plateformes de diffusion comme Twitch. Il faut également savoir qu’un joueur E-Sport se spécialise généralement sur un seul jeu. »

 3)- Peux-tu nous exposer rapidement ton parcours E-Sport ?

« Pour commencer, j’étais un joueur du mode « Ultimate Team », en 1 contre 1. J’ai été en demi-finale de l’Orange E-Ligue 1 lors de la saison hivernale de 2018-2019. Au printemps de cette même saison, j’ai joué la finale de l’Orange E-Ligue 1 et je suis passé sur BeIn Sport. Cette même finale se déroulait au Roudourou, le Stade de l’En Avant de Guingamp, avant un de leur match. Le match E-Sport était diffusé sur un écran géant du stade et était retransmis en direct sur BeIn Sport. Malheureusement, j’ai perdu cette finale contre un joueur professionnel (« Zazou »), et c’est donc lui qui a représenté le club de l’En Avant de Guingamp lors de la compétition d’inter-ligue.

Pour bien comprendre, il faut savoir que tous les joueurs de FIFA en ligne choisissent leur club professionnel de cœur parmi les clubs de Ligue 1 ou de Ligue 2 représentés. Chaque joueur ayant choisis le même club s’affronte dans une compétition. Et chaque vainqueur E-Sport de la finale des clubs s’affrontera dans une compétition inter-ligue comme la E-Ligue 1. Par exemple, le gagnant de l’édition à Paris représentera le Paris Saint-Germain.

Depuis, cette année, en juin 2019, j’ai commencé à jouer dans le mode « Club Pro », en 11 contre 11. Dans ce mode de jeu, nous sommes 11 joueurs FIFA contre 11 autres joueurs. C’est le mode qui se rapproche le plus du football réel. Suite à cela, j’ai décidé de monter une équipe dont je suis désormais le manager depuis près d’un an. Être « Général Manager d’une équipe professionnelle » consiste à décider des compositions de match, de la tactique de jeu à mettre en place, de l’analyse du jeu de l’adversaire… comme le fait un coach dans la vie réelle. »

 4)- Pourquoi avoir choisis de représenter le Vannes Olympique Club ?

Le VOC est un club emblématique dans le football français et breton. C’est aussi le club de mon département d’origine et cela me tenait vraiment à cœur de le représenter. J’ai grandi avec le club de Vannes, notamment depuis son passage en Ligue 2. Quand j’ai eu l’opportunité de parler avec les dirigeants du club au sujet d’une collaboration entre le Vannes Olympique Club et ma structure, cela m’a tout de suite sembler évident d’accepter. »

5)- Quel sera le rôle du Vannes Olympique au sein de ton équipe E-Sport ?

 « Je vais m’occuper de toute la structure E-Sport du VOC. Le rôle du club sera tout d’abord de m’apporter son image et sa notoriété dans le football français et breton, ce qui va me permettre de développer la structure plus rapidement. Dans le E-Sport, chacun des joueurs FIFA à un pseudo joueur et en n’aucun cas l’identité des joueurs du club ne sera utilisée. »

Pour terminer, je suis très content que ce projet E-Sport se concrétise avec le Vannes Olympique Club et je suis honoré que le club fasse de moi le gérant de sa structure E-Sport. J’ai hâte que la compétition commence. »

 

Merci Dylan.

Auteur de l’article : Orlane Sainty