Section Féminine du VOC : La porte est grande ouverte !

Suite à l’arrêt des différents championnats, les féminines du VANNES OLYMPIQUE CLUB ont connu une fin de saison particulière : une montée pour les Séniors en R1 (3ème division française), un parcours en Coupe de France qui s’est arrêté au quatrième tour, mais l’impossibilité de continuer leur aventure en Coupe de Bretagne, une 3ème place pour les U18F qui joueront les barrages en début de saison pour la montée en R1 et la montée pour les U15F qui évoluent en D1. Une saison satisfaisante mais qui laisse un goût d’inachevé pour les coachs et les joueuses du VOC qui auraient bien aimé aller chercher les titres sur le terrain. Pour le site officiel du club, Christelle ZIMMER (responsable de la section féminine), Mickaël LE CHAUDELLEC (coach de la R2F) et Théo PUJOL (coach des U18F) reviennent sur cette saison et les perspectives pour les saisons à venir.

Bonjour, tout d’abord, comment allez-vous ?

MLC : « Ça va, merci. On suit le confinement/déconfinement. On va reprendre doucement, c’est un peu long mais ça va bien. »

TP : « Je vais très bien, merci. C’est une période un peu bizarre mais on respecte le protocole. »

Quelle est votre vision de la saison écoulée ?

CZ : « Le bilan de l’année est très satisfaisant. Notre équipe senior féminine est championne de Régional 2 et monte donc au niveau supérieur pour la saison prochaine, en Régional 1. Nos U15 sont également championnes. Notre équipe U18 termine à la troisième place du championnat de Régional 2 à seulement 3 points du leader. Et, les U13 ont un très bon groupe. Il y a également eu l’arrivée des petites en école de foot ainsi que celle d’un staff technique féminin professionnel et dynamique. Tout ceci est donc très encourageant pour la suite. »

MLC : « J’avais récupéré ce groupe senior en fin d’année dernière, étoffé avec le groupe que j’avais en U17. Il y a également eu l’arrivée de quelques recrues, certes peu nombreuses mais de qualités. On avait un groupe limité en termes d’effectif mais on avait un groupe de qualité et cela a d’ailleurs été démontré toute la saison : nous étions invaincus en championnat, on a joué des matchs de Coupe de France et, contre le FC Mordelles (R1) cela ne s’est pas joué à grand-chose puisque nous avions perdu aux tirs au but. Nous avons pu voir que nous pouvons rivaliser avec des équipes de R1, en Coupe notamment.

Au niveau de l’équipe, je suis super content du comportement des filles, nous avons eu un très bon état d’esprit et nous l’avons vu : les filles étaient contentes de l’ambiance du vestiaire et motivées pour gagner.

Je suis très content de cette saison, de cette montée en Régional 1. Je suis également très optimiste pour la suite de l’aventure. »

TP : « En U18, nous n’avons pas forcément de montée en R1 puisque c’est un classement final. Chaque année la montée se joue sur des barrages. À chaque début de saison, les deux premiers de ces play-offs accèdent au championnat de Régional 1. Ce sera donc rejoué. Notre objectif de la saison était de figurer dans le top 3 et a donc été atteint.

Sur le plan sportif, nous avions un groupe dans lequel des équipes comme Auray et l’ASPTT Vannes étaient intéressantes à jouer. Néanmoins, notre groupe n’a pas changé à la mi-saison et cela a été dommage. Ce changement nous aurait permis de nous confronter à d’autres équipes et de progresser davantage.

Personnellement, c’était la première année que je m’occupais des U18. Et, sur le plan collectif, cela a donc a mis un peu de temps à démarrer. Mais, vers la fin du mois de novembre voire le début du mois de décembre, c’était beaucoup mieux sur les plans tactiques et collectifs. C’était plus intéressant. »

Avec un peu de recul, comment analysez-vous l’évolution des féminines au sein du VOC ?

CZ : « Il y a encore beaucoup de travail à faire sur le plan sportif, notamment sur la formation et la préformation des jeunes féminines. Mais, tout ne se fait pas en 4 ans, les choses se construisent petit à petit. Quoi qu’il en soit, le football féminin au Vannes Olympique Club se porte bien et a de beaux jours devant lui. »

MLC : « J’ai trouvé que cette année, la section féminine était vraiment en train de prendre sa place à part entière au sein du club. Avec l’arrivée de Maxime Ray au poste de Président, on sent vraiment qu’il souhaite mettre les filles au même niveau que les garçons. Et, cela s’est vu au cours de la saison avec notamment l’accès à la salle de musculation pour les féminines, à l’ensemble de la structure du club et même au niveau du relationnel avec les gens de l’administration du club, ce qui a fait plaisir aux filles qui ont senti de la considération. Rien que le fait d’avoir accès à toutes les infrastructures du club et de pouvoir bénéficier du cadre entier du club montre une réelle évolution. Il y a également des choses qui ont été faites au niveau des maillots et des survêtements qui n’avaient pas été faites les années précédentes. On sent vraiment que les filles ont une place à part entière dans le club, et c’est une excellente saison à ce niveau-là. Nous avons également pu voir une de nos joueuses, Jade Nassi, être sélectionnée avec l’Équipe de France à plusieurs reprises. »

TP : « Je trouve que ça prend une bonne direction. Maintenant, il faut continuer à former dès l’école de football féminine et également former nos équipes U15 et U16 pour qu’elles puissent ensuite jouer à un niveau supérieur. D’ailleurs, une de nos joueuses, Louise Etienne est admise au Pôle Espoirs Féminin de Rennes pour rentrée prochaine. Je crois en le nouveau projet, il est vraiment bien. Personnellement, j’ai hâte de commencer la saison avec, un bon groupe qui monte de U15 en U16. »

Quels seront les axes de travail pour la saison prochaine ?

MLC : « Ce sera déjà le recrutement. On a pu le voir au cours de la saison que même si nous étions invaincues, réaliser une saison entière avec 18-19 filles c’est quand même juste, d’autant plus qu’il y a les aléas d’une saison avec des blessures, des filles qui partent avec leurs études. Il va donc falloir qu’on recrute des filles de niveau R1, pour avoir de l’ambition. C’est notre axe de travail, et le Président a fixé le cap dans le sens où on a vraiment l’ambition d’arriver en D2 rapidement. Pour nous, la R1 est une étape et on espère rapidement accéder au premier barrage de D2 à horizon 2 ans. Ça veut dire qu’on doit travailler, recruter et garder notre état d’esprit actuel. Le club nous fait tellement confiance sur l’ambition, des moyens conséquents sont mis à notre disposition, le cadre de travail est « pro » … on a tout pour travailler et bien travailler, c’est maintenant à nous de jouer.

On travaille, on recrute, on continue sur cette lancée et ça va le faire, il n’y a pas de raisons. »

TP : « Elles sont jeunes, mais, les axes de travail s’orienteront davantage sur les plans physiques et tactiques. L’aspect purement football : les bloques défensifs, la construction d’une phase offensive seront déjà bien travaillés. »

Quels seront les objectifs ?

CZ : « Nous avons notamment pour objectif principal pour la saison prochaine de mettre en place une deuxième équipe Senior. »

MLC : « Pour la saison prochaine, ce sera tout d’abord de jouer le championnat de R1 à fond. Puis, de montrer nos ambitions et de continuer à travailler comme nous l’avons fait cette année. Ce sera certes plus dur mais nous avons su montrer cette année, en Coupe, que nous pouvions rivaliser avec des équipes de R1. Ce qui va surtout changer la saison prochaine c’est qu’on va jouer des matchs de hauts niveau tous les dimanches, on va donc enchaîner les matchs. On ne gagnera peut-être pas à tous les coups mais on fera de notre mieux pour réaliser une belle saison. Il faudra également que nous jouions notre carte en Coupe. Et, puis, comme je le disais précédemment notre objectif sera d’accéder, à terme, à la D2. »

TP : « L’objectif principal des U18 sera la qualification pour l’accession au championnat de Régional 1, au cours des play-offs en début de saison. Il faudra que l’on se prépare bien pour les barrages afin de jouer le mieux possible et atteindre notre objectif. »

Dans vos réponses, on vous sent tous très positif pour l’avenir des féminines au sein du VOC. Que peut-on se souhaiter ?

MLC : « Ce serait bien que les filles comme les garçons montent rapidement au niveau supérieur, respectivement en D2 et en National. Pour la section féminine, il faut continuer à progresser dans toutes les catégories. Ce sera également de créer une deuxième équipe Senior féminine et de la faire monter assez rapidement. Il faut nous souhaiter la réussite, de garder cette même dynamique. »

TP : « La réussite et l’envie de jouer au football. Il faut garder l’esprit de compétition tout en prenant du plaisir sur le terrain. Il faut également continuer à donner aux filles l’envie de progresser, de jouer, de parler football, parce que je pense que c’est aussi ça qu’elles attendent. On est tous dans le même bateau et il faut qu’on continue d’avancer tous ensemble. »

Pour les coachs, accompagnatrices ou accompagnateurs et les joueuses qui voudraient rejoindre l’aventure, comment peut-on vous contacter ?

CZ : « Oui, je serai joignable par mail : feminines@vannesoc.com »

MLC : « Elles pourront me contacter par téléphone au 06 61 13 52 34 pour les Seniors. Il ne faut pas hésiter, la porte du Vannes Olympique Club est grande ouverte pour celles qui auront envie de faire partie de l’aventure. »

TP : « Pour les jeunes joueuses (U18 et plus jeunes), le plus simple serait de me contacter par téléphone au 06 32 05 45 47 »

Auteur de l’article : Orlane Sainty