Akim Djaha, nouvelle recrue du Vannes Olympique Club

Akim Djaha, latéral droit de 21 ans s’engage avec le Vannes Olympique Club.

Passé notamment par le SCO d’Angers et le Trélissac FC, le natif de Bordeaux a été conquis par le projet du Vannes OC.

 

Bonjour Akim et bienvenue, 

Peux-tu te présenter s’il te plaît ?

« Je m’appelle Akim Djaha et je suis né le 14 septembre 1998 à Bordeaux. J’ai commencé le football à l’âge de six ans. Je joue au poste d’arrière droit et j’ai été formé au SCO d’Angers. Cette saison, avec le Trélissac FC, j’ai eu l’honneur d’affronter l’Olympique de Marseille en Coupe de France. C’était la première fois que j’affrontais des joueurs de football professionnels devant 13 000 personnes. »

Tu jouais jusqu’à présent au Trélissac FC, en National 2 ; pourquoi avoir fait ce choix de rejoindre le Morbihan ? 

« Tout d’abord parce que le projet sportif du Vannes Olympique Club est ambitieux et très intéressant. De plus, je trouve qu’il y a un grand engouement breton autour du football, c’est une région qui respire vraiment ce sport. La qualité de jeu et des terrains y sont également élevées. »

Que connais-tu de la ville de Vannes et du Vannes Olympique Club ?

« Le Vannes Olympique Club a évolué en Ligue 2, c’est une partie de son histoire dont je me souviens un petit peu. Pour être franc, je ne connais que l’aspect sportif de Vannes. Je ne sais pas vraiment à quoi ressemble la ville. »

Connais-tu des joueurs du VOC ? 

« Non. J’en ai peut-être affronté certains mais je dois avouer que je ne connais pas l’effectif actuel. »

Quelles sont tes ambitions en nous rejoignant ? 

« J’ai envie d’évoluer tactiquement. J’ai comme ambition commune avec le club de connaître les divisions supérieures. Je suis venu à Vannes pour passer une étape en termes de qualités de football et j’espère ne pas decevoir. »

Peux-tu nous raconter quelques anecdotes footballistiques te concernant ?

« Il y en a une assez affligeante que je raconte souvent. Il y a deux ans maintenant, au Trélissac FC, je faisais partie du groupe qui s’est déplacé au Mans FC. Nous avions perdu le match sur le lourd score de 10 buts à 0 en encaissant quatre buts en l’espace de 35 minutes de jeu. Ayant pris un carton rouge, à la 43ème minute ; je m’étais donc arrêté à quatre buts encaissés. C’était ma première saison en sénior et, c’était aussi ma plus grosse défaite. C’est une anecdote que je ne souhaite pas traîner avec moi pendant de nombreuses années encore. »

As-tu un message pour les supporters du VOC ?

« J’espère qu’ils m’apprécieront autant pour mes qualités footballistiques que personnelles. J’espère que nous ferons une grande saison et que nous atteindrons ensemble nos objectifs. »

Merci Akim.

 

Auteur de l’article : Orlane Sainty