L’avant-match de l’opposition FC Fleury 91 – Vannes Olympique Club  

Après avoir concédé deux matchs nuls consécutifs face à l’US Saint-Malo (0-0) et au FC Rouen 1899 (1-1), l’équipe première du Vannes OC est bien déterminée à remporter le match de samedi l’opposant au FC Fleury 91. Les joueurs de Laurent Hervé se déplaceront sur la pelouse de leur adversaire pour disputer la quatrième rencontre de ce championnat de National 2.

Alexandre Lavenant, défenseur central de l’équipe première du Vannes OC nous fait part de son point de vue quant à son adversaire et établit une analyse des dernières rencontres disputées par lui et son équipe. 

Le coup d’envoi du match aura lieu samedi 31 août à 18h au Stade Robert-Bobin à Bondoufle. 

1)- Cela fait deux matchs consécutifs que vous concédez le match nul, que vous a-t-il manqué lors de ces deux dernières rencontres pour l’emporter ?

« Je pense que même si on a fait deux matchs nuls, les philosophies de match étaient différentes. Contre Saint-Malo par exemple, on a concédé quand même pas mal d’occasion sur des erreurs de notre part, on leur a donné des situations de jeu et on aurait pu perdre le match en se prenant un but rapidement ; tandis que face à Rouen c’était différent : ils ont eu 2-3 occasions dans le match, donc pas grand-chose, mais ils marquent. On s’est ensuite bien battu pour revenir au score ; donc, même si ce sont deux matchs nuls, ce se sont deux philosophies de match différentes. Après, pour moi, ce qu’il nous a manqué c’est un petit peu d’efficacité d’offensive ; on aurait pu mener au score face à Rouen lors du dernier match grâce à deux belles occasions. Si on menait au score, le match aurait complètement changé. Pour samedi ça va être ça : être efficace dès qu’on en aura l’occasion pour ne pas le regretter par la suite. » 

2)- Comment allez-vous remédier à cela face à Fleury ?

« Je pense qu’il ne faut pas qu’on se prenne la tête en se disant « On a fait deux matchs nuls, il faut absolument qu’on gagne… », au contraire, il faudra que l’on garde nos principes, notre dynamique, que l’on soit confiant sur nos forces et l’efficacité offensive viendra naturellement. Il faudra aussi que l’on essaye de bien rester costaud derrière ; jusqu’ici on a encaissé qu’un seul but sur les trois premiers matchs, il ne faut donc pas rester focaliser uniquement sur le fait de marquer des buts mais aussi sur le fait de rester cohérent et solide défensivement afin d’essayer de concéder le moins d’occasion possible. Je sais qu’on a largement de quoi faire pour aller marquer et donc essayer de gagner et repartir sur un cycle de victoire. »

3)- Quel(s) changement(s) y a-t-il eu entre le match face à Angers et les deux derniers ?

« Il y a eu des changements de joueurs mais cela n’a pas dû faire une grande différence puisqu’il y a un groupe vraiment très homogène cette année. Peu importe qui joue, on connaît tous nos forces et on sait les exploiter ; tout le monde peut répondre présent sur le terrain. Contre Saint-Malo, on est resté assez cohérent mais c’est vrai que sur la première mi-temps face à Rouen on avait un peu baissé le pied en termes d’intensité. Les modifications ont donc plus eu lieu sur nos propres attitudes plutôt que sur les changements de joueurs au sein de l’effectif. C’est vraiment à nous de nous reprendre, de remettre le curseur un peu plus haut au niveau de l’intensité et ça rebasculera sur des choses positives. » 

4)- Fleury n’a perdu aucun de ses matchs pour le moment (2V et 1N) est-ce, selon toi, une équipe à surveiller dans ce championnat de National 2 ?

« Oui, pour moi oui, bien entendu, Fleury est une grosse équipe de ce championnat qui fait partie des 3-4 équipes à jouer le haut de tableau. C’est un club qui a les moyens, on le sait, et ça restera une grosse équipe ; mais je suis persuadé qu’avec nos forces on peut vraiment les embêter. Mais, pour moi, il n’y a pas de doute, Fleury figurera en haut de tableau à la fin de la saison. C’est une équipe qui va vraiment falloir prendre au sérieux, comme toutes les autres d’ailleurs parce qu’on l’a vu l’année dernière : dans notre championnat, tout le monde peut battre tout le monde. » 

5)- Avez-vous appuyé sur un aspect technique particulier cette semaine à l’entraînement en vu de gagner le prochain match ?

« On est resté focaliser sur nos forces et nos faiblesses, on ne change pas tout pour affronter une équipe. On a plus travaillé sur ce qu’on doit améliorer nous, plutôt que sur une grosse faiblesse de Fleury. Pour revenir sur la question précédente, on sait que ça va être une grosse équipe, donc, plus on aura des équipes performantes comme ça, moins elles auront de points faibles. On s’est donc concentré sur nous, sur les choses que l’on doit améliorer, que ce soit sur des phases de transition où on doit être un peu plus rapide, ou que ce soit en projection vers l’avant… On s’attarde plus sur les points précis que l’on doit améliorer chez nous, qui nous servirons tout au long de la saison, plutôt que sur ceux de l’adversaire, qui nous servirons au cours d’un match seulement. »

On leur souhaite un très bon match et on espère qu’ils nous ramèneront la victoire à la maison, allez les gars !💪🏻👊🏻

#TeamVOC ⚪️⚫️

 

Par Orlane Sainty

 

 

Auteur de l’article : VV