L’avant-match de l’opposition Vannes Olympique Club – Bastia-Borgo

Le week-end dernier, l’équipe première du Vannes Olympique Club s’était imposée à Granville sur le score de 5 buts à 4. Pour son dernier match de la saison, les Vannetais reçoivent l’équipe de Bastia-Borgo, deuxième du classement pour un match pour le moins important côté bastiais puisque ceux-ci sont en pôle position pour la montée. Pour rappel, le match aller avait eu lieu le 11 août 2018 et celui-ci était le premier de la saison. Samuel Loric, le latéral gauche de la Nationale 2 nous fait part de son point de vue quant à cette opposition.

Le coup d’envoi du match aura lieu demain soir, le samedi 25 mai à 18h sur la pelouse du Stade de la Rabine.

 

1-) Lors du match aller, vous avez concédé le match nul à la 92ème minute de jeu (2-2), la rencontre de demain sera-t-elle compliquée selon toi ?

« Compliquée oui, ça c’est une certitude mais ce n’est pas seulement parce qu’ils sont deuxième puisqu’ils ont quand même fait un parcours remarquable et c’est aussi une équipe qui va proposer du beau jeu. Après, sur la deuxième partie de saison, nous sommes aussi une équipe à craindre parce que sur celle-ci, nous sommes tout de même 3ème sur 16 au classement; ce ne sera donc un match facile ni pour eux ni pour nous. Je pense que ça va être un beau match pour lequel nous avons toutes nos chances. »

2-) Depuis ce premier match de la saison, qui était aussi votre premier match en National 2, pensez-vous avoir évolué, progressé et pris confiance en vous ?

« Oui, c’est sûr qu’il y a eu une évolution entre la Nationale 3 et la Nationale 2, mais je pense qu’on a eu un bon début de saison, avec certes des périodes creuses mais je pense qu’on a évolué, notamment sur l’état d’esprit et sur tout ce qui touche au collectif. On a aussi pris conscience qu’il fallait redresser la barre en obtenant des résultats et faire en sorte que le club, les supporters, les bénévoles… soient contents de nous, et c’est ce qu’on a réussi à faire à partir de la deuxième partie de saison. Il y a donc eu une grosse évolution dans tous les domaines à partir du mois de janvier puisque c’est à partir de là que notre saison a pris une autre tournure. En effet, au niveau du classement, nous sommes passés de la 16ème à la 6ème place, ce qui, quelque part, montre notre évolution. »

3-) Vous êtes actuellement sur une série de quatre victoires consécutives, pensez-vous gagner demain soir afin de terminer la saison en beauté ?

« Oui, comme je l’ai dit lors de la première question, nous avons toutes nos chances pour remporter ce match et nous allons d’ailleurs tout faire pour. Ce n’est pas parce qu’ils ont un objectif de montée que l’on ne va pas tout faire pour gagner. Nous avons, nous aussi des objectifs à atteindre, nous allons donc jouer ce match à fond. Nous avons beaucoup de chance de gagner, comme ils en ont peut-être aussi; ça va donc être un match très serré qui va se jouer sur des détails. »

4-) Demain soir, ce sera ton dernier match avec le club, as-tu un objectif précis ou une attente particulière quant à celui-ci ? (Victoire ? Être buteur ? Passeur décisif ?…)

« Non, c’est sûr qu’il y a un objectif de victoire mais c’est à chaque match, pas seulement sur celui-ci. On gagne en équipe donc la victoire est plus un objectif collectif. Mais si on gagne demain et qu’un but ou une passe décisive de ma part peut se rajouter à cela, je ne vais pas dire non, forcément; mais je n’ai pas d’objectif précis pour celui-ci, mise à part prendre du plaisir pour mon dernier match et ramener la victoire afin de conclure cette belle saison, en avoir une belle image pour les supporters, le club… et pour repartir de plus belle la saison prochaine. »

5-) Qu’est-ce que cette saison passée avec la Nationale 2 t’as apporté sur le plan sportif et personnel ?

« C’est sûr que tout ce qui est confiance en soi augmente petit à petit et au fur et à mesure des matchs et des titularisations; il y a donc eu une évolution de ce côté là. La Nationale 2 m’a apporté pleins de choses à différents niveaux (technique, physique…). Les entraînements changent aussi, au niveau de l’intensité par exemple, c’est plus physique, et puis il y a des joueurs plus expérimentés, et des bons joueurs qui nous font progresser plus vite. Au niveau des matchs aussi c’est complètement différent puisqu’il faut être plus rigoureux; l’engagement physique est plus important, la maturité est différente dans le groupe puisqu’on est avec des adultes, le niveau et le jeu des équipes adverses sont aussi différents et le championnat de National 2 est très dur.»

Ne ratez pas l’occasion de venir encourager les joueurs de l’équipe première pour leur dernier match de la saison ! Ils comptent sur vous ! Alors à demain 😉 #TeamVOC ⚪️⚫️

 

Par Orlane Sainty

Auteur de l’article : VV