RETOUR SUR LE MATCH OPPOSANT LE VOC 1 AU CMS OISSEL

Samedi dernier, à l’occasion de la 26ème journée de championnat N2, le Vannes Olympique Club a reçu le CMS Oissel ; un match aussi « déterminant » qu’important pour les vannetais. Franck Dufrennes, auteur d’un doublé samedi soir, revient sur cette heureuse victoire (2-1).

1)- Vous avez réalisé une première mi-temps très offensive, mais vous n’avez pas pour autant réussi à marquer, que s’est-il passé ?

« Nous avons manqué de réussite sur la dernière passe et sur le dernier tir. Nous nous sommes créées de nombreuses situations offensives mais sans avoir réussi à les concrétiser. Après, il est vrai qu’il y avait pas mal d’espace dans le dos de la défense mais nous n’avons pas réussi à marquer ce petit but qui nous aurait fait beaucoup de bien avant la mi-temps. Nous avons réalisé une première mi-temps assez inefficace tant sur la dernière passe que sur le dernier geste. »

2)- Vous ouvrez le score à la 48ème minute de jeu, qu’a-t-il été dit dans le vestiaire à la mi-temps ?

« Le coach a demandé à ce que nous insistions davantage, à ce que nous soyons plus juste sur la dernière passe, sur le dernier tir, sur les choix que nous avions à faire et qu’il fallait continuer à pousser parce qu’il y avait les espaces nécessaires. Il y avait une belle équipe en face, qui était venue pour jouer sans pour autant fermer le jeu, il ne fallait donc pas que nous nous énervions mais il fallait que nous continuions à insister encore et encore, et surtout à nous appliquer dans le dernier choix de jeu que ce soit sur la passe ou le tir, c’était très important. »

3)- L’Oissel est revenu au score à la 75ème minute de jeu, quel était votre ressenti à ce moment du match ?

« Personnellement, je n’ai pas paniqué. Si cela avait été le cas il y a 3-4 mois, j’aurais dit que cela aurait été très compliqué parce qu’à l’époque dès nous prenions un but ou que nous nous faisions égaliser, nous baissions tous la tête. Mais, dans l’état d’esprit dans lequel nous sommes en ce moment et avec la conscience que nous avons, je savais qu’un quart d’heure pouvait suffir pour que nous allions marquer un deuxième but ; ce que nous avons d’ailleurs fait très rapidement. Nous aurions pu en mettre un troisième voir un quatrième mais le fait d’avoir marqué tout de suite après leur but, a fait que nous n’avions pas eu le temps de douter ; même le comportement de l’équipe, nous avons reçu 2-3 paroles positives qui ont fait que nous avons remis la marche avant. »

4)- Vous êtes l’auteur des deux buts de ce match, est-ce pour vous une fierté ?

« Oui, marquer des buts fait toujours plaisir, après je n’en fait pas une fixation non plus mais marquer des buts dans un match capital quand il y a, en plus le résultat derrière, cela fait plaisir, oui. Mais, j’ai surtout bénéficié du travail de l’équipe puisque sur le premier but, avant que le ballon arrive jusqu’à moi, ils étaient 3-4 joueurs à l’avoir touché avant ; sur le deuxième but c’est Samuel qui fait une super course partant de derrière pour au final me remettre un super ballon. C’est moi qui en ai bénéficié certes mais c’est toute l’équipe qui est gagnante. »

5)- Cette victoire vous a fait gagner deux places dans le classement, est-ce pour vous une grande avancée dans la lutte pour le maintien ?

« Ah oui, je pense que nous avons fait un grand grand pas. Il nous reste maintenant quatre matchs dont deux à domicile ; et nous allons bien évidemment les jouer pour les gagner, mais je pense qu’encore une victoire et nous serons en très très bonne position, voir même complètement maintenu mathématiquement. Nous avons désormais gagné deux places et nous aimerions bien terminer dans les sept premières places, ce serait bien pour une équipe promue. »

 

Par Orlane Sainty

Auteur de l’article : VV