L’AVANT-MATCH DE L’OPPOSITION VOC 1 – CMS OISSEL

Lors de son dernier match, le Vannes Olympique Club avait concédé le match nul (2-2) sur la pelouse de Chartres. Ce samedi 20 avril, l’équipe de Laurent Hervé compte bien rectifier le tir et s’imposer à domicile face à l’Oissel (6ème du classement). Cyril Benamara, défenseur de la N2 nous parle à travers les questions suivantes de l’état d’esprit général de l’équipe. Le coup d’envoi du match sera donné à 18h30 sur la pelouse du Stade de la Rabine.

 

1-) Que pensez-vous de l’équipe de l’Oissel ? 

« Il est plutôt difficile pour moi de répondre à cette question, puisque j’étais absent lors du match aller parce que j’étais blessé. Néanmoins, l’Oissel est une équipe solide. Et, elle possède une belle attaque avec trois joueurs rapides, percutants et costauds ».

2-) Dans quel état d’esprit abordez-vous le match de demain soir ? 

« Nous avons besoin de gagner demain soir afin de nous rapprocher encore plus du maintien. Comme la semaine dernière, nous serons conquérants afin de remporter ce match et d’essayer d’être maintenu en N2 le plus rapidement possible ; ce qui passe bien évidemment par une victoire demain soir. »

3-) Sur quoi avez-vous davantage appuyé à l’entraînement cette semaine en vu de remporter ce match face à l’Oissel ? 

« Nous n’avons pas travaillé de point spécifique à l’entraînement cette semaine ; en tout cas, pas plus que d’habitude. De plus, nous arrivons à la fin du mois d’avril, il ne reste donc plus qu’un mois avant la fin de la saison, et concrètement la seule chose dont nous avons besoin c’est d’être un peu plus efficace tant offensivement (avoir envie de marquer des buts et être lucide dans les dix mètres adverses) que défensivement (être davantage agressif et gagner des duels). Il n’y a donc pas grand-chose à travailler en plus, par rapport à d’habitude. En effet, nous avons continué à travailler comme nous le faisons depuis plusieurs semaines étant donné que cela fonctionne relativement bien. »

4-) Le fait de jouer à domicile et devant vos supporters change-t-il quelque chose dans votre façon de jouer ? Cela vous pousse-t-il plus vers l’avant ?

« En effet, nous jouons à domicile et nous avons nos supporters, néanmoins, si nous prenons les chiffres et les statistiques depuis le début de la saison, nous remarquerons que nous avons un meilleur ratio à l’extérieur. De plus, quand nous jouons à domicile, il y a un peu de monde certes mais ce n’est pas non plus la grande ferveur que peut avoir le RCV par exemple. A l’heure actuelle, nous ne pouvons pas dire que nous avons un 12ème homme dans les tribunes quand nous jouons à domicile et c’est d’ailleurs ce qui est dommage. Avoir un peu plus de monde à venir nous supporter serait davantage encourageant pour nous, mais à par cela, les chiffres parlent d’eux-mêmes comme on dit et ils montrent que nous sommes plus performants à l’extérieur qu’à domicile, cela ne change donc pas grand-chose pour nous. »

5-) En cette fin saison, vous jouez majoritairement contre des équipes qui se trouvent en haut du classement, est-ce difficile pour vous d’être continuellement dans ce rythme de matchs aussi intensifs qu’importants ? 

« Non cela ne change rien, puisque nous avons vu au cours de la saison que dans notre championnat tout le monde peut battre tout le monde. En effet, nous par exemple, nous avons été gagner des points contre les leaders, nous avons été perdre face à Furiani Agliani qui est dernier… donc à la vue du championnat, cela ne change pas grand-chose de jouer contre les premiers ou les derniers. C’est moche à dire mais c’est notre niveau de jeu qui fait le résultat du match et non l’adversaire : quand nous sommes bons, nous ramenons des points et quand nous ne le sommes pas, nous perdons nos matchs. Sur le papier, nous pouvons peut-être dire que cela change quelque chose, en revanche quand nous voyons les matchs ce n’est pas effectif. Par exemples, nous avions été faire 0-0 à Saint-Brieuc, 2-2 à Chartres… nous avons donc été prendre des points contre des « grosses » équipes, mais nous en avons aussi perdu contre des équipes soient disant « plus petites ».

Désormais, nous savons très bien qu’il nous reste encore des points à prendre pour nous maintenir et terminer la saison. Et, nous pourrons ensuite aborder la saison prochaine ; qui je pense, sera plus intéressante. »

 

Venez nombreux supporter le Vannes Olympique Club, demain soir,  au Stade la Rabine ! Ils ont besoin de vous ; on  compte sur vous ! ⚪⚫

 

Par Orlane Sainty

Auteur de l’article : VV