Laurent Hervé : « Garder l’ossature »

par
La montée validée, Laurent Hervé va pouvoir préparer la saison 2018 – 2019. Photo : Bruno Perrel.

Après avoir validé la montée en battant Dinan-Léhon 5 – 0 le week-end dernier, le manager général du Vannes Olympique Club Laurent Hervé va pouvoir commencer à préparer la saison prochaine. Pour celle-ci, les dirigeants n’attendent que peu de recrues, le mot d’ordre étant de conserver l’ossature d’une équipe championne de N3.

Laurent, samedi soir ton équipe s’est imposée 5 – 0 face à la seule formation encore invaincue dans cette seconde partie de saison. Comment expliques-tu ce succès ?

« On a joué sur notre valeur, en proposant une vraie qualité de jeu. On a déjà pu produire ce type de matchs en première partie de saison. C’est bien de le faire sur une rencontre aussi décisive que contre Dinan-Léhon, on a simplement prouvé qu’on méritait le titre et qu’on était meilleur en toute humilité. »

 

Les derniers résultats à Plabennec (0 – 2), à Guichen (0 – 3) et enfin contre Dinan-Léhon (5 – 0) sont venus stopper la période de « moins bien ». Comment les joueurs ont su réagir ?

« Il y avait quelques joueurs qui étaient un peu moins bien, c’est toujours un passage difficile dans un championnat. Malgré ça ils n’ont pas perdu leur sérénité. On a plié, mais on n’a pas rompu. La victoire contre Plabennec a été importante pour se relancer. »

 

Comment vois-tu l’écart qui sépare le National 3 de la N2 ?

« La marche est grande, encore plus depuis la réforme l’été dernier, mais on ne va pas paniquer et on va y aller sereinement. La saison va être dure mais on a de quoi exister dans ce championnat. »

 

Tu commences à préparer la saison prochaine ?

« Ça y est, ça va commencer. Ça offre un peu plus de confort de pouvoir commencer à préparer la future saison plus tôt, pour ne pas être pris par le temps. »

 

Et le recrutement ?

« Le but est de garder l’ossature. On a annoncé vouloir recruter au moins un joueur par ligne, sauf s’il y a des départs que nous n’avons pas prévus. »

 

En parallèle, la saison en cours est historique pour les autres équipes du club…

« Le dernier objectif est de maintenir la R1. Les U19 vont réussir à monter en National, ce n’est qu’une question de temps, les U15 et U17 font un excellent championnat et les filles vont monter en R2. Si la R1 se maintient, ça sera une saison exceptionnelle pour tous, ça montre que le club progresse dans sa globalité. Il y a un bon travail qui est fait depuis quatre ans et je n’oublie ce qu’a fait Loïc Désiré au début de la reconstruction. Aujourd’hui, on va tous dans le même sens. »

 

Cette jeunesse fait partie intégrante de tes plans et de ceux de la R1. Cela va continuer ?

« L’objectif fixé en début de saison pour la R1 était le maintien, mais aussi de faire jouer le maximum de jeunes. En moyenne, six U19/U17 jouent chaque week-end en R1. Les U19 se retrouvent amputés de leurs meilleurs éléments et pourtant ils sont premiers. Voir tous ces jeunes évoluer chaque week-end en équipe B montre qu’on travaille bien. »

 

Des jeunes continueront d’évoluer en senior l’année prochaine ?

« L’année prochaine, on peut avoir une N2, une R1 et une équipe en National U19. Il faudra une équipe compétitive en U19, on verra comment fonctionner, rien n’est décidé. Mais je ne veux pas déroger à mes objectifs : il y aura toujours des jeunes dans mon groupe. »

Auteur de l’article : Titouan LE BRUN