N3. Match Pour l’Histoire contre Dinan-Léhon

par

Une semaine après le beau succès 3 – 0 sur le terrain de Guichen, Laurent Hervé et ses joueurs reçoivent Dinan-Léhon au stade de la Rabine. Les Vannetais le savent : une victoire les enverrait en National 2…

« Il faut être serein et convaincu. Ca peut être une belle fête si on gagne contre Dinan-Léhon ». Laurent Hervé y croit et a pleine confiance en ses joueurs pour le choc qui s’annonce. Défait une seule fois en 2018 (par Vannes, 1 – 2), Dinan-Léhon est tout simplement en train de réaliser ce qu’à fait le VOC lors des matchs aller. « Ils ont raté leur début de saison, mais il ne faut pas oublier qu’ils ont fini devant nous en CFA 2 l’année dernière et qu’ils ont pour objectif de monter. Leur coach a sûrement analysé la situation et rajusté des choses qui font que aujourd’hui ils sont à leur niveau » explique Laurent Hervé.

Les joueurs motivés

Au VOC, chacun sait que ce match peut être décisif. L’enjeu est grand et le club blanc et noir pourrait, demain, monter une troisième fois en l’espace de quatre ans. Selon les mots du manager général, les joueurs ne ressentent pas la pression. « Nos joueurs sont matures, mais demain la pression devrait tout de même commencer à monter. Tout le monde a envie de gagner ce match ! Nous nous sommes bien préparés toute la semaine. » Un succès contre Dinan ? « Ca serait encore plus beau que l’on valide notre montée contre Dinan, qui est une belle équipe de ce championnat. »

Le groupe

Laurent Hervé n’a effectué aucun changement dans son groupe par rapport au déplacement à Guichen samedi dernier. Trop juste, Henry Ndepo n’est pas parmi les seize joueurs. « Henry est un peu juste pour être sur la feuille de match » explique Laurent Hervé. « Il n’a pas repris l’entraînement collectif, seulement individuel. Il faut que nous soyons vigilants : il a eu une blessure sérieuse. Mais il sera avec nous samedi soir à la causerie et à la collation. »

Les stats d’avant match

0.

Dinan-Léhon n’a pas perdu un seul match lors de la Poule retour. Leur seule défaite de l’année 2018 2 – 1 contre le Vannes OC comptait pour la poule aller.

7.

Les Dinannais n’ont encaissé que sept buts depuis janvier dernier (en onze matchs). Ils avaient encaissé le double de buts de août à décembre.

 

Auteur de l’article : Titouan LE BRUN