N3. Contre Concarneau, la victoire est attendue

par

 

Marvin Duclovel et les blanc et noir s’attendent à une forte opposition . Photo : Bruno Perrel.

Deux semaines après la belle victoire à Plabennec, les blanc et noir reçoivent l’US Concarneau B à 18h30 ce samedi au stade de la Rabine. L’objectif : renouer avec la victoire à la Rabine.

Cela fait maintenant trois matchs que les Vannetais n’ont pas gagné à domicile. Un match nul 0 – 0 contre Ergué, une défaite 0 – 1 contre Locminé et un match nul 1 – 1 contre Lannion ont fait caler la formation vannetaise dans l’antre de la Rabine. Néanmoins, cette période de moins bien s’est stoppée nette il y a deux semaines à Plabennec. Opposés à leur dauphin, les Vannetais avaient renoué avec la victoire (2 – 0) pour le plus grand bonheur des nombreux supporters qui avaient fait le déplacement ce soir-là. Ce match dans le Finistère , il doit être considéré comme une référence pour samedi soir. « Gagner à Plab’ nous a fait beaucoup de bien sur le plan comptable mais aussi au niveau de la confiance. On doit surfer sur cette victoire pour bien finir la saison », commente le technicien Vannetais Laurent Hervé. « Il nous reste six matchs à jouer. Plus tôt on assurera la montée, mieux ce sera. On doit prendre garde à ne pas se relâcher. »

Un match à double objectif

Comme contre Locminé et La Montagne, le VOC va défier un adversaire en quête de maintien. « L’équipe première de Concarneau devait jouer en même temps que nous » samedi soir, contre Cholet. Mais, un communiqué paru ce vendredi dans la journée venait confirmer que le match ne se jouerait pas, en raison de l’état du terrain à Concarneau. Franck Royé devrait donc aligner un onze assez compétitif, avec la présence attendue d’Herman Koré notamment. Vainqueurs 0 – 1 à l’aller (but de Marvin Duclovel à la 75ème), nos joueurs s’étaient déjà frottés à une solide équipe de Concarneau renforcée par la présence de Mathieu Géran, Herman Koré et autres joueurs possédant une belle expérience du jeu comme Cyril Benamara. A noter, l’USC s’est imposée 2 – 0 il y a deux semaines contre la belle équipe du Stade Brestois (doublé de Jordan Popineau). Une victoire qui n’était que la deuxième de l’année 2018 après celle contre Ergué-Gaberic un mois plus tôt.

Les batteries sont rechargées

Après Plab’, les joueurs de Laurent Hervé ont eu le droit à un week-end de pause, ce qui a permis de régler les petites blessures et de se remettre en forme pour la fin du championnat. « On va enchaîner quatre match sur le mois d’avril, il faut être prêt à les jouer pour accentuer notre avance », rappelle le manager du VOC. Florent Besnard, sorti sur blessure à la mi-temps à Plabennec, sera bien dans le groupe. Seul changement par rapport à Plabennec : Jason Kikonda, suspendu, est remplacé par Mike Custos.

Les chiffres d’avant match

3.

Cela fait trois match que Concarneau n’a pas gagné à l’extérieur (depuis le 9 décembre, victoire 0 – 2 à Redon). Depuis, les Concarnois avaient perdu trois fois à Plabennec (3 – 2), à la TA Rennes (2 – 1) et à Dinan-Léhon (1 – 0). Les Vannetais aussi n’ont pas gagné à la maison depuis matchs. La dernière remonte au 20 janvier dernier contre Redon (3 – 1).

1.

Après la victoire à Plabennec (2 – 0), Vannes est repassée meilleure attaque du championnat à égalité avec Plab’ (41 buts).

Auteur de l’article : Titouan LE BRUN