Féminines. On croit en l’exploit en Coupe de France

par

Pour la première fois de son histoire le Vannes Olympique Club va participer à un troisième tour de la Coupe de France Féminine. C’est l’AS Dirinon (R2) que défieront demain au Pérenno les protégées de Frédéric Filippi, qui croit dans le potentiel de son équipe pour décrocher la qualification.

Après avoir battu l’ASPTT Vannes (R2) 3 – 2 et l’US Chateaugiron (R2) 4 – 1, les filles de Frédéric Filippi vont s’attaquer à une solide formation Bretonne : l’AS Dirinon. Pensionnaire de Régional 2, l’équipe Finistérienne avait éliminé Landudec (D1) 0 – 7 et Elliant (D1) 10 – 1. « C’est une équipe très compacte et très dure à jouer, qui possède de très fortes individualités » commente le coach Vannetais Frédéric Filippi. Il continue : « On doit trouver la clé pour ouvrir l’une de leurs portes. Ces joueuses ont de l’expérience et jouent ensemble depuis 10 – 15 ans, c’est donc un adversaire bien en place, mais je crois en mes joueuses » qui ont déjà fait tomber des R2 lors des deux premiers tours.

C’est la première fois que l’équipe féminine du Vannes OC atteint un tel niveau dans cette compétition. « Ce match est une grande fête pour tout le monde au club : pour les supporters, les dirigeants, les bénévoles et les joueuses. Une victoire dimanche serait historique ». Et permettrait à Vannes de passer un tour de plus, et de rencontrer, pourquoi pas, une Ligue 2 au prochain tour.

Le groupe : Le Cam – Arnould, E. Dembélé, T. Dembélé, Mahé, Olivier – Se. Azaizia, Bouameur, Chazoule, Hasanaj, Pinaud, Renouf, Vianais – Berret, Pessel. Entraîneur : Frédéric Filippi.

Auteur de l’article : Titouan LE BRUN