N3. Choc de haut de tableau ce samedi

par
Un choc attend Florent Besnard, Franck Dufrennes et Jason Kikonda.
Photo : Benjamin Bénéat.

Samedi soir (18h30), Christophe Coué et ses coéquipiers reçoivent le Stade Plabennecois pour la huitième journée du championnat de National 3. Cette rencontre au sommet face à l’ancien pensionnaire de CFA promet un beau spectacle.

En tête depuis la première journée, le Stade Plabennecois a laissé son siège de leader au Vannes OC le week-end dernier. Opposés à la réserve professionnelle du Stade Brestois, les Plabennecois ont encaissé leur premier revers de la saison en championnat (3 – 1). Le VOC en a profité en battant Lannion 0 – 3 à l’extérieur. C’est donc avec une position de leader que Laurent Hervé et ses joueurs vont disputer ce match, qu’il abordent sans pression. « On est très serein à la veille de ce match » lance l’entraîneur blanc et noir. « On va attaquer cette rencontre dans une bonne position car nous sommes passés devant le week-end dernier. On connaît l’enjeu, on sait qu’une victoire pourrait nous offrir un petit écart, mais ça ne serait en aucun cas décisif » rappelle Laurent Hervé, confiant par rapport à l’excellente dynamique que traverse son équipe. « On a l’avantage d’être chez nous et on traverse une très bonne période, mais il faut prendre garde à ne pas déjouer. »

Choc particulier.

Ce n’est pas un derby, mais ce match dégage pourtant un parfum tout particulier. Plabennec, ancien pensionnaire de CFA a prévu de déplacer de nombreux supporters pour cette rencontre, alors que les Vannetais sont aussi attendus en nombre au stade de la Rabine. « C’est particulier car notre adversaire est d’un gros calibre. C’est l’un des favoris pour le titre » explique Laurent Hervé. « Dans leur équipe, il y a des gars qui ont joué en CFA » comme Benoît Bégoc, qui compte 133 apparitions en CFA à Plabennec, ou Jérémy Pinvidic, qui a disputé 153 matchs en CFA, également avec Plabennec. « On espère qu’il y aura du monde. Des matchs comme ça, on aimerait en jouer plus souvent, mais il ne faut pas non plus en faire une montagne. »

Le podium a creusé l’écart.

Vannes, Brest B et Plabennec sont les trois équipes de tête, et elles conservent actuellement un bel avantage sur leurs adversaires. Six points séparent désormais le VOC du quatrième Lannion. « On a creusé un petit trou mais les autres clubs, comme Guingamp, peuvent vite revenir » conclut le coach, alors que le VOC a désormais toutes les cartes en main pour creuser un peu plus l’écart en tête. Mais ce sera sans Henry Ndepo, suspendu après avoir reçu un carton rouge à Lannion.

Rendez-vous demain à partir de 17h30 pour acheter vos billets au stade de la Rabine. Le coup d’envoi du match sera donné à 18h30. A noter que le club organise une réception pour son Ecole de Foot dès 16h30.

Auteur de l’article : Titouan LE BRUN