Pierre Le Bel : « Je n’ai jamais été aussi bien physiquement »

par

Après avoir été éloigné des terrains pendant plus d’un an et demi à cause d’une rupture des ligaments croisés, le jeune latéral droit Pierre Le Bel (20 ans) a pu prendre part à la préparation de pré-saison pour la première fois depuis deux ans. D’abord sélectionné avec le groupe senior B, Pierre a été appelé par Laurent Hervé à rejoindre définitivement le groupe N3. Une belle revanche pour ce joueur qui a énormément travaillé pour revenir sur les terrains.

 

Pierre, comment se passe cette préparation ?

« Je n’ai jamais été aussi bien physiquement lors d’une préparation d’avant saison. J’ai fait un gros travail individuel avec Anthony (Pénisson, joueur du groupe R1) avant la reprise. J’ai commencé la préparation avec la R1 et j’ai rejoint le groupe N3 de Laurent Hervé au bout d’une semaine. Si physiquement je me sens bien, c’est encore un peu compliqué avec le ballon mais il faut que j’enchaîne les matchs et les entraînements. »

 

Comment t’es-tu préparé avec Anthony ?

« Comme j’étais blessé, j’ai pu travailler l’endurance avec du vélo et en piscine. Un mois avant la reprise, j’ai recommencé la course à pied. Avec Antho, on aime bien courir et le travail que nous avons fait a payé car on était en forme à l’entraînement sur les exercices d’endurance. On a toujours travaillé ensemble depuis le lycée, on faisait de la musculation tous les deux et on essaye de se dépasser. »

 

Tu le disais précédemment : tu as été appelé par Laurent Hervé à rejoindre définitivement le groupe N3 à partir du deuxième match de prépa contre Locminé. Tu t’y attendais ?

« J’y croyais pas ! J’étais prêt à arrêter le foot il y a quatre mois et aujourd’hui je suis dans le groupe N3. Quand j’ai repris, j’espérais pouvoir m’entraîner avec eux à noël mais ça s’est fait au bout d’une semaine… Le coach me donne sa confiance après un an et demi sans jouer et deux blessures, c’est à moi de la lui rendre. »

 

Tu as pensé arrêter le football ?

« Je pensais changer de sport car j’enchaînais les blessures et je ne savais pas ce que j’avais. Le mental flanchait aussi car je faisais les efforts pour revenir mais ça ne marchait pas. Maintenant, c’est derrière et j’aurais regretté d’arrêter le foot. »

 

Cette blessure est arrivée lors de ta dernière saison en U19 ; comment as-tu vécu cette longue période hors des terrains ?

« C’était avec les U19 DH contre le Stade Rennais. On avait joué le match de Gambardella contre Brest deux semaines plus tôt, Concarneau une semaine avant, et c’était une période où jamais je n’avais été aussi bon. J’étais fatigué aussi, et tout a changé en une seconde. Au début, on ne m’a pas dit que j’avais une rupture des ligaments croisés, mais on le pensait fortement. Quand je l’ai su après l’IRM, on m’a annoncé une période de huit mois hors des terrains, mais je suis revenu au bout de sept mois, puis j’ai eu des complications. »

 

C’était ta première grosse blessure ?

« J’avais déjà eu une blessure au genou de six mois à Ménimur. Je m’étais préparé au pire, mais au final j’ai trouvé que les sept mois sont passés assez vite, aussi parce que c’était l’année du bac et que j’étais plongé dans mes études. Evidemment, ça a quand même été dur. On croit que ça n’arrive qu’aux autres, mais quand ça tombe sur toi ça fait bizarre… »

 

Maintenant, tu es de retour et tu as pu rejouer quelques matchs avec la N3, mais aussi le week-end dernier avec la R1, et une défaite 4 – 1 contre Lorient C…

« On a été mauvais, moi le premier. Personnellement, la semaine dernière a été compliquée à l’entraînement et j’ai fait un mauvais match contre Lorient. Il va falloir que je fasse mieux cette semaine avant la reprise du championnat. »

 

Justement, tu es prêt à reprendre la compétition samedi ou dimanche ?

« Je me sens prêt, même si j’aurais préféré faire un bon match de 90 minutes en prépa pour être en confiance pour la reprise du championnat. A moi de bosser cette semaine. Que je joue samedi ou dimanche, ça sera forcément un gros match puisque la R1 joue la réserve de Saint-Malo et la N3 dispute le derby à Locminé. »

Auteur de l’article : Titouan LE BRUN